Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NoirsPolars

«Le Double portrait», simple déception.

26 Juin 2014 , Rédigé par Daniel Marois Publié dans #George Pelecanos, #Le Double portrait, #DANIEL MAROIS, #Éditions Calmann-Levy, #Critique polars, #The Double, #Etat-Unis, #Pub

«Le Double portrait», simple déception.

Extrait Chronique Huffington Post Québec Publication: 25/06/2014 00:11

Voici venu le temps de George Pelecanos précédé par sa réputation enviable. J'avais depuis longtemps envie de lire cet auteur américain, c'est chose faite avec Le Double portrait.

Eh bien, pour une déception, c'en est toute une!

On dit de lui qu'il est méthodique et qu'il décrit avec réalisme la vie ordinaire. Que ses dialogues sont limpides et efficaces. Que son personnage de détective privé, Spero Lucas, est original. Tout cela est vrai. Le problème, c'est tout le reste : le descriptif, la narration. On dirait une promenade dans un centre d'achats. Tenez, pour faire actuel, imaginez une caméra qui présente le Mondial 2014 avec un angle particulier. Vous voyez autant les bandes commerciales que le jeu, et même que, parfois, sans raison, l'image s'attarde sur une publicité. D'une marque à l'autre, avec constance, George Pelecanos invente le polar infopub.

La pause publicitaire en lecture, je passe...

George Pelecanos, Le Double portrait, Éditions Calmann-Levy. Traduction de Mireille Vignol (The Double, 2013). Mai 2014. 266 pages. Livre et Ebook.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article